Demande d’annulation ou d’assouplissement des nouvelles mesures pour les voyageurs à compter du 1er février 2021

Monsieur le Chef du gouvernement de la République Tunisienne.

Objet : Demande d’annulation ou d’assouplissement des nouvelles mesures pour les voyageurs à compter du 1er février 2021

En date du 25 janvier 2021, le ministère de la santé a officiellement annoncé les nouvelles mesures pour les voyageurs arrivant en Tunisie et qui sont applicables à partir du 1er février 2021.

En tant que tunisiens résidents en Europe et en Belgique, nous venons par la présente vous demander de bien vouloir intervenir pour introduire des assouplissements dans l’application des nouvelles mesures sanitaires décidées par le ministère de la santé et ce pour les raisons suivantes :
1- Nous avons toujours observé des rapports étroits avec notre patrie ou vivent les membres de nos familles. Ces mesures inconstitutionnelles qui ne mettent pas tous les citoyens sur le même pied d’égalité sont pénalisantes et compliquent notre entrée en Tunisie vu les sacrifices financiers exorbitants et non justifiés qui doivent être consentis. En effet, les prix des hôtels « obligatoires » sont excessifs et dénotent une mentalité de profit au détriment de cette catégorie des Tunisiens. De plus, cette mesure est injustifiée en présence d’un test PCR négatif et d’une quarantaine à domicile sous certaines conditions.
2- Nous ous rappelons que la contribution des tunisiens résidents à l’étranger pendant les crises ne sont plus à démontrer. On les récompense comment ? En les privant de leur droit constitutionnel d’accès à leur pays comme le reste des citoyens.

Compte tenu de tous ces éléments et bien d’autres qui n’ont pas été cités, nous comptons sur votre compréhension pour procéder aux assouplissements nécessaires qui tiennent compte, en premier lieu, de l’équité citoyenne et qui se résument ainsi :

1- Annuler les nouvelles mesures ou les assouplir en introduisant la possibilité de quarantaine à domicile si les conditions le permettent (logement individuel par exemple…) avec présentation de test PCR négatif bien entendu.

2- Réviser les prix des hôtels qui sont exorbitants et ne tiennent pas compte des moyens du Tunisien résidant à l’étranger qui passe à l’instar du reste par des difficultés économiques dues à la même pandémie.

3- Nous insistons sur le principe d’équité entre tous les Tunisiens et les membres de leurs familles pour le retour en Tunisie et ne pas rendre ce retour quasi impossible en optant pour pareilles mesures discriminatoires.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le Chef du gouvernement de la République Tunisienne , mes sincères salutations.

Pour le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *