Rassemblement de soutien avec le peuple palestinien

A l’occasion des 73 ans de la Nakba, nous vous convions à un rassemblement pour commémorer le souvenir de ce moment fondateur tant du drame subi par les Palestiniens que de leur résistance acharnée.

Entre 1947 et 1949, les forces sionistes ont procédé au nettoyage ethnique et à la destruction de plus de 500 villages et villes de Palestine, contraignant à l’exil plus de 750 000 Palestiniens et s’emparant de 78 % des terres de la Palestine historique pour y fonder leur État.

Connu sous le nom de Nakba, ou catastrophe en arabe, ce déplacement forcé de population fait qu’aujourd’hui, plus de 7 millions de Palestiniens vivent en tant que réfugiés ou exilés, privés du droit – pourtant consacré par les résolutions de l’ONU – de retourner sur les terres dont eux-mêmes ou leurs familles ont été expulsés par la force.

LA NAKBA SE CONJUGUE AU PRESENT

Le déplacement forcé de la population palestinienne n’a pas pris fin avec la fondation de l’État d’Israël en 1948. En effet , tous les gouvernements israéliens, de gauche comme de droite, ont poursuivi depuis et poursuivent inlassablement jusqu’à ce jour la même politique de nettoyage ethnique qui vise à faire fuir les Palestiniens de leurs terres convoitées de Cisjordanie et de Jérusalem-Est occupées depuis 1967 avant de les annexer à Israël.

Ainsi, malgré la crise du coronavirus, les expulsions et démolitions de maisons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est se sont accélérées de façon fulgurante ces derniers mois. A l’heure actuelle, des centaines de Palestiniens de Jérusalem-Est font face à des ordres d’expulsion de leurs maisons, notamment dans les quartiers de Sheikh Jarrah et de Silwan. Les habitants de la communauté de Humsa al-Fawqa, dans la vallée du Jourdain, ont quant à eux vu leur village démoli plus de 5 fois depuis le début de l’année.

Ces persécutions sont constitutives du crime d’apartheid, comme le dénoncent nombre d’organisations de défense des droits humains tant israéliennes, palestiniennes qu’internationales. Il incombe donc à la Belgique d’agir pour que l’autorité qui le pratique soit tenue pour responsable, et de défendre le droit inaliénable des Palestiniens exilés à retourner sur leurs terres.

Organisé par :

Association Belgo-Palestinienne WB, Communauté palestinienne en Belgique , Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie , Forum démocratique palestinien en Europe, Intal, Palestina Solidariteit, Plateforme Charleroi Palestine, Rassemblement des démocrates arabes en Belgique, Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB), Viva Salud, …

——-

نجاح رائع بعد ظهر اليوم السبت في بروكسل لوقفة تضامنية مع فلسطين وشعبها ، مع غزة الصامدة والقدس وسكان حي الشيخ جراح ومع اهلنا في مناطق 48 في مقاومتهم . جاؤوا بالالاف من مختلف المدن البلجيكية وحسب مصادر البوليس تجمع 7000 متضامن بينما تقديرات المنظمين أن العدد إقترب من عشرة آلاف . التضامن الدولي الشعبي معنا في تزايد وهذا مزعج للساسة الصهاينة . مداخلات من جمعيات وشهادات من مواطنين من قطاع غزة مقيمين ببلجيكا وكذلك من ثلاثة برلمانين من ثلاثة احزاب حزب العمل والحزب الاشتراكي وحزب الخضر .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *